J’ai décidé de présenter cet article d’une manière un peu différente. Plus personnelle.
Comme partout, il y a des inconvénients.
Aujourd’hui, je vais vous raconter le fond de ma pensée à propos de la danse.
Une activité que j’adore, que j’admire et qui m’inspire. Mais, comme tout le monde, je ne suis pas parfaite et parfois la danse se transforme en inconvénient. 

Je ne suis pas la seule à regarder des vidéos de danse et me dire : j’aimerais tellement danser comme elle. 

Parfois, on est plein de volonté.
On se donne des objectifs pour devenir la personne qu’on aimerait être.
Donc, on débute la danse, ça nous plait et on progresse (sûrement).
Mais on ne le voit pas, on ne le ressent pas.
C’est pas toujours facile de se motiver pour aller à ce fameux cours de danse. Que ce soit un jour de pluie, un jour de flemme ou tout simplement un jour normal.

Parfois, on veut faire plaisir.
Plaisir à quelqu’un qui nous accompagne, plaisir à ses proches et même plaisir à soit même. Parce que, oui, une fois le cours fini : tu es fière de toi.
Ça t’as fais du bien. Tu as le sourire malgré la fatigue et les erreurs faites pendant le cours.

Parfois, tu n’aimes pas les routines.
Ce fameux rendez-vous chaque semaine. Cette obligation que tu dois respecter, parce que oui, ça t’as coûté de l’argent donc tu dois y aller. 

Finalement, c’est pas si grave de terminer un article sur une note négative. Parce que la vie c’est ça : des hauts et des bas. Il faut juste se motiver et avancer. 

0

Laisser un commentaire