C’est l’anniversaire de mon frère. Aujourd’hui nous sommes en 2019, il a donc 19ans.
19 années qu’on essaye chaque année d’être originaux dans les cadeaux, dans la manière de le fêter. Et cette année j’ai trouvé l’idée. L’idée de voyager.
Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt ? Je me pose encore la question.

Pas de matériel, que des souvenirs et la chance de découvrir le monde qui nous entoure.
Il aurait préféré aller au Japon, mais nous sommes allés en Croatie. À Split en réalité. Moins dépaysant à vrai dire.
Par manque de chance, le temps n’était pas avec nous, mais découvrir ensemble de nouveaux paysages, de nouvelles architectures, un nouveau style de vie était tout de même enrichissant.
Nous sommes partis 5 jours, je vous conseille d’y rester 3. Quelques jours pour se balader dans les rues, en prendre plein les yeux, rigoler, mais surtout découvrir.

Une balade dans les rues
Se promener dans la vieille ville me fait penser aux remparts de Saint-malo. Une ambiance assez calme et reposante mais plutôt festive et touristique sur la Riva.
Petit coup de coeur pour l’un des glaciers qui parle français. Je vous laisse deviner lequel si un jour vous décidez de visiter Split.

En prendre plein les yeux
Etant très peu sportive, aller en hauteur et monter je ne sais combien de marche n’est pas vraiment une partie de plaisir. Mais le jeu en vaux la chandelle (petite citation beauf au passage). La colline de Marjan est vraiment un lieu à ne pas manquer si vous visitez Split. Un paysage époustouflant entre le port, les montagnes, la ville. Petite dédicace à mon frère sans qui rien ne serait possible aujourd’hui, puisqu’il m’a traîné jusqu’en haut.

Rigoler
Original, improbable, instructif et drôle sont les mots qui caractérisent ce musée. Peu facile à trouver mais le « Natural History Museum », coûte environ 2euros et vaut le détoure si vous voulez vous occuper 15minutes.
Petit Spoil :
« Envie de voir le plus grand puzzle de votre vie ? Différentes sortes de coquillages ? Des tailles d’insectes que vous ne supposiez pas ? Ce musée est clairement fait pour vous. » Personnellement j’ai adoré le dinosaure à l’entrée.
Enfin comme vous l’aurez compris, ce musée n’est pas forcement « the place to be » à Split.

Manger
Mon but premier lorsque je voyage : dépenser mon argent pour découvrir les spécialités du pays. Bon cette fois-ci, par manque de moyens, j’ai été contrainte par la force … enfin la raison, de ne pas exagérer. Je peux néanmoins vous conseiller le « buffet fife » (trumbiceva Obama 11) qui est typique et très bon.
Si vous aussi vous avez du mal à traduire l’ensemble des aliments en anglais, n’hésitez pas à leur demander un menu français.

J’ai fais quelques petites recherches et voici d’autres plats typiques pour vous régaler :
– le skrukli sa sirom, un gâteau au fromage de brebis à la crème gratinée, à prendre en entrée
– les cevapcici ou cevapi, de la viande en rouleaux (mélange de bœuf et d’agneau), près de la plage bacvice
– l’agneau de pag
– le Zagrebacki odrezak qui ressemble à un cordon bleu

La Plage
J’adore la mer. Depuis toute petite, j’ai toujours adoré aller à la plage pour écouter le bruit des vagues, bronzer, profiter de moment en famille. C’est d’ailleurs la première chose que nous nous sommes empressé de faire avec mon frère. Nous rendre à la plage la plus réputée de Split : Bacvice. Le cadre est assez original : des échelles pour aller à l’eau, une mer assez polluée et un mauvais temps (manque de chance). Petit point positif : nous avons assisté à un combat de Picigin et un sauvetage de mouette.
Le Picigin est un sport de plage pratiqué par les Croates. Une petite vidéo à la fin de l’article est disponible pour les personnes qui préfèrent ce format, mais aussi les plus curieux d’entre vous. 

J’ai essayé de vous transmettre des petits moments insolites plutôt qu’un guide, un peu froid, des choses à faire à Split (que vous retrouvez un peu partout d’ailleurs). N’hésitez pas à partager vous aussi vos petits moments en voyage qui construisent vos souvenirs.

Pour plus de photos, voici mon compte instagram

0

Comments

Laisser un commentaire